dimanche 19 mars 2017

Mars ...


Des nouvelles en vrac ...

Dans la serre ça avance. Nous aurions du installer cette serre en septembre ou octobre. Avec un bon paillage (20 cm) laissé tout cet  hiver nous aurions trouvé un sol bien préparé pour les semis et repiquages de ce printemps. Nous avons donc passé un peu de temps à décaper l'herbe et ses racines avant de remettre de la terre et du compost. Mais ça y est, maintenant Marie peut occuper la surface avec des salades, des légumes divers et des fleurs.



Sur les deux longueurs extérieures de la serre nous avons fait comme à l'intérieur (décapage + terre) et planté des pommes de terre.
A droite on voit une ébauche de haie plantée sur le côté ouest de la serre, essentiellement pour la protéger du vent (mais dans quelques temps ...).


J'ai commandé deux camions de terre ... et le camion est tombé en panne au deuxième voyage ! ça décore le paysage ...


Dans la petite serre Marie avait déjà bien avancé  les semis. Nous avons gouté les premiers radis hier.


Les tomates ont bien démarré ...


Avec le temps printanier, et donc des activités extérieures, le grenier est en attente ces derniers jours mais la pose de la deuxième couche d'isolant est terminée. Prochaine étape le pare-vapeur et les liteaux. Le plombier devrait venir cette semaine passer les tuyaux nécessaires à la future salle de bains. Et donc ensuite mise en place des cloisons, du revêtement de sol, électricité, etc ...


A suivre ...

Après quelques années de bons et loyaux services le tracteur Massey-Fergusson a été revendu. Je ne l'utilisais vraiment plus beaucoup (quelques petites heures par an). Pas de nostalgie, car comme vous le savez peut être, je ne suis vraiment pas attaché à la "ferraille" en tout genre !

Ménagez vous !


dimanche 26 février 2017

Serre


Une nouvelle construction à la maison d'après. Marie n'était pas satisfaite de notre "petite" serre (3x3 m) alors, l'anniversaire de la dame approchant (et quel anniversaire !), ... une nouvelle serre est arrivée.

Nous l'avons installée à côté du parc des poules et des bacs à compost.

Plus grande que l'autre (6 x 4 m), elle a le gros avantage d'avoir 2 portes et surtout un système d'aérations latérales.
Nous avons prévu de planter une haie sur cette façade sud-ouest (en fait dans le prolongement d'une des haies qui longe l'enclos poulesque - j'ai le droit de dire poulesque ?).



La preuve que je peux dire poulesque ...


Le montage s'est déroulé sur 2,5 jours, essentiellement à cause de la météo. Mais c'est assez sportif comme montage. Si l'expérience vous tente je vous conseille de vous entourer de bras et, si possible, de quelques gros bras ...
Sinon ça semble costaud (c'est une serre de la marque Tonneau ). Par contre leur guide de montage est  nul, assez indigne du sérieux de cette boîte (et accessoirement du prix !). Je vais leur faire un message dans ce sens dans les prochains jours ...

Sinon côté grenier ça avance. J'ai fini (quasiment) la structure bois du deuxième pignon. Les murs à droite sont faits et ceux de gauche commencés.



Grâce à l'aide précieuse de Jacques (et sous l'autorité de Freddy), une partie des paquets de laine de bois est dans le grenier. Encore quelques semaines et ça ira mieux !


Ce dimanche visite à Corn dont je vous ai rapporté deux spécialités :

Les plantes bizarres et colorées ...


... et les Diane hors d'âge mais colorées !


Ménagez vous ...


dimanche 19 février 2017

Duo


Les travaux du grenier avancent. De nouvelles photos dans les prochains jours.

Je dois dire que pour ce chantier je bénéficie de l'aide d'un duo de choc ..




A très bientôt !

lundi 13 février 2017

Grenier


Bon alors voilà ... Le chantier d'aménagement du grenier est commencé depuis une semaine. Voyons ça !

Le grenier vu dos au pignon Nord. Rappel : il fait un peu plus de 11 m de long et un peu plus de 5 m de large  (c'est précis, non ?). En gros 60 m2 au sol. Chaque rampant fait 3 m et ils reposent sur les murs de la maison qui dépassent le plancher d' 1,50 m.
Il y a environ 125 m2 à isoler.
Vue du grenier avec escabeau, scie, règle alu, toilettes sèches (j'ai droit aux plus grandes toilettes du monde = 60 m2 ... Imaginez un peu !?), quelques paquets de laine de bois et diverses choses plus ou moins utiles.
A droite passage des gaines qui desservent le rez de chaussée (et le grenier) tout ça va se retrouver derrière l'isolant.
Le tracé orange au sol indique la surface approximative de la future salle de bains.
La laine de bois entre chevrons avait été posée il y a quelques années : c'est donc la première couche de 12 cm d'épaisseur.


Avançons un peu vers le fond ... On voit les pannes de douglas de 5 m (14,5 cm x 4.5 cm) qui servent à faire les coffres pour l'isolant (j'y reviens un peu plus loin). Pour les rentrer je n'ai pas d'autre solution que de les passer par la lucarne qu'on voit sur la photo.
La technique consiste à ouvrir la fenêtre (pas con le mec ?!), de dresser d'en bas quatre pannes en les faisant en partie rentrer dans la fenêtre puis de venir dans le grenier pour les tirer d'en haut. C'est sportif mais pour des raisons de place je n'en monte qu'une dizaine à la fois : j'ai le temps de me reposer ensuite (d'ailleurs vous devinez un bout de matelas en bas à gauche de la photo) !
On distingue aussi les gaines et fils nécessaires à l'installation électrique à venir ...



Si on se retourne (c'est à peu près la seule solution si on veut sortir du grenier) on voit le pignon Nord dont la partie isolation est terminée.
Les gaines qui pendouillent sont celles qui seront encastrées dans la cloison de la salle de bains. A droite la sortie ...
L'OSB à gauche sert de fond à de futures étagères. J'ai fait ça car le mur de ce pignon présentait à cet endroit un renfoncement et je trouvais dommage de perdre cette place. D'ailleurs derrière cette couche d'isolant je bourre toutes le chutes de laine de bois que je peux avoir.
Vous avez compris le principe de cette isolation : une structure bois (un coffrage)  de 14.5 cm de profondeur dans laquelle je fais rentrer (en force) les panneaux. Un panneau fait 58.5 cm de large mais l'écartement entre montants n'est que de 56 cm. Évidemment, il y a un ou des écartements plus étroits car je rappelle que c'est une maison ancienne ... Il y a donc parfois un peu de découpe des panneaux de laine de bois à faire  mais ça se fait très bien avec une vieille égoïne à grosses dents.



Ce qui est fait pour les pignons l'est aussi pour les rampants. Sur la photo ci dessous on voit du haut vers le bas : la première couche de laine de bois entre chevrons, une face d'un chevron, les pièces de bois que j'ai fixées aux chevrons de la charpente et perpendiculairement à ces mêmes chevrons (pour une longueur de 5 m je mets simplement deux bonnes équerres renforcées, puis je visse en travers au niveau de chaque chevron). Entre ces pièces bois on devine la deuxième couche d'isolant. En dessous, plus grise, un morceau de ferme de la charpente d'origine (quand le toit a été refait en 2007, les couvreurs ont gardé les fermes et les pannes d'origine. Tous les chevrons ont été changés et bien entendu calés de niveau !).
Au fond le pignon.


Tiens un photographe ...


L'isolant utilisé est du Steico Flex. Zoomez sur la photo pour avoir les caractéristiques (ou cherchez sur le net ? je ne vais pas tout faire quand même !)



Les matériaux sont stockés sous le hangar. 57 paquets de laine de bois et 60 morceaux de bois de 5 m ... Tout ça à monter gentiment au grenier.



Une fois tout l'isolant posé, je mettrai un film frein vapeur sur toute la surface, puis des liteaux et, enfin, sur les liteaux, la finition (bois, fermacell, à voir ...). L'espace entre la finition et le frein vapeur permettra de passer les gaines électriques.

Dans ce grenier il est prévu de faire une salle de bains (vous l'aviez compris), un mini grenier et une grande chambre (25 m2 environ).
Je vous tiens rapidement informés de la suite.

Ménagez vous !


lundi 30 janvier 2017

Chantier


Un mois sans nouvelles ... A vrai dire un mois de repos mais quand même un peu occupé à l'extérieur (abords, bois,etc) et à l'intérieur (préparation du grenier). A propos du grenier les matériaux arrivent cette semaine. Vous serez informés de l'avancée des travaux, c'est promis !
Quelques photos pour vous faire patienter (je vais essayer de ne pas  doublonner cette fois !).

La mare gelée et un prédateur.


La mare dégelée au lever du soleil.


Notre voisin au lever du soleil



Une poule de Marie (3 oeufs par jour avec 4 poules en ce moment !)



Ménagez vous !

dimanche 1 janvier 2017

Nouvelle année


Les actionnaires majoritaires et la direction générale de la société "Maisondaprès" vous souhaitent une très heureuse année 2017. Puisse-t-elle vous apporter tous les bonheurs possibles (et nous rapporter un max).

Quelques fleurs pour vous aider à démarrer tambour battant ...







Ménagez vous !

dimanche 18 décembre 2016

Retour à Lunegarde


Une rapide visite au village de Lunegarde (où nous étions allé il y a deux ans) toujours décoré avec des "bouts de ficelle" (ce n'est pas péjoratif mais au contraire très réussi). Nous y retournerons de jour et de nuit ...

Quelques photos qui vous donneront peut être envie d'y aller voir !












Deux articles la même semaine : c'est la fête !